Accueil Actualités Contact Forum
 
 
 

 Elfique - Sindarin - La mutation liquide et les cas particuliers
Cours 10 : La mutation liquide et les cas particuliers


La mutation liquide :

La mutation liquide est provoquée par le préfixe or- « au-dessus de, sur ».
Ainsi, on a :
  • pân « planche > or phân » au-dessus d’une planche ».
  • benn « homme » > or venn « au-dessus d’un homme ».
  • galadh « arbre » > or ‘aladh « au-dessus d’un arbre ».

Cas particuliers :

   Il existe enfin une sous-catégorie pour les mots commençant par b, d et g.
Elle concerne les mots qui à l’origine commençaient par mb, nd et ñg.
Ainsi ces mots ne subissent pas les mêmes mutations que les autres mots en b, d et g.
Voici donc la liste de ces mots - cas particuliers :
  1. Mutation de B issu de MB primitif :

    Les « mots du commerce » dérivés de la racine primitive MBAKH :
      - bachor « colporteur » --> i machor « le colporteur »
      - bach « article (à échanger) » --> i mach « l’article »

    La « paire du destin » issue de MBARAT :
      - barad « destiné, condamné » --> i marad « le destiné, le condamné »
      - bartho « destiné, condamner » --> i martha «qui destine, qui condamne»

    La « paire du pain » issue de MBAS :
      - bast « pain » --> i mast « le pain »
      - basgorn « miche » --> i masgorn « la miche »

    Le « groupe de la contrainte » issu de MBAD et MBAW :
      - band « prison, contrainte --> i mand « la prison »
      - baug « tyrannnique, cruel, oppressif » --> i maug « le tyrannique »
      - bauglo « opprimer » --> i maugla « qui opprime »
      - bauglir « tyran, oppresseur » --> i mauglir « le tyran »
      - baur « besoin » --> i maur « le besoin »

    Le « groupe festif » issu de MBER :
      - bereth « fête, festival » --> i mereth « la fête »
      - beren « festif, gai, joyeux » --> i meren « le festif »

    Et divers :
      - bâr « foyer, maison, pays » --> i mâr « le foyer » (racine MBAR)
      - both « flaque, petite mare » --> i moth « la flaque » (MBOTH)
      - bund « museau, nez, cap » --> i mund « le museau » (MBUD)

  2. Mutation de D issu de ND primitif :

    Le « groupe du meurtre » issu de NDAK :
    Exemple: daen « cadavre » --> i naen « le cadavre »

    Le « groupe du marteau » issu de NDAM :
    Exemple :dam « marteau » --> i nam « le marteau »

    La « paire de la tête » issue de NDOL :
    Exemple :dôl « tête » --> i nôl « la tête »

    Et divers :
    - dûn « Ouest » --> i nûn « l’Ouest » (NDÛ)
    - Dân « Elfe nandorin » --> i Nân « l’Elfe nandorin » (NDAN)
    - dangweth « réponse » --> i nangweth « la réponse » (NDAN)
    - daer « jeune marié » --> i naer « le jeune marié » (NDER)
    - dess « jeune femme » --> i ness « la jeune femme » (NDIS)
    - dôr « pays » --> i nôr « le pays » (NDOR)
    - dortho « rester, demeurer, séjourner » --> i northa « qui reste » (NDOR)
    - doll « noir, obscur, sombre » --> i noll « le noir, l’obscurité » (NDUL)

  3. Mutation de G issu de ÑG primitif :

    La « paire de la harpe » issue de ÑGAN :
    Exemple : gannel « harpe » --> i ngannel « la harpe »

    Le « groupe du loup » issu de ÑGAR(A)M et ÑGAW :
    Exemple : garaf « loup » --> i ngaraf « le loup »

    Le « groupe de la sagesse » issu de ÑGOL :
    Exemple :golu « savoir » --> i ngolu « le savoir »

    et finalement les mots pour « mort » et « horreur » :
    - gûr « mort » --> i ngûr « la mort » (également guruth, i nguruth) (ÑGUR)
    - goroth « horreur » --> i ngoroth « l’horreur » (ÑGOROTH).

TOP | © www.tolkienfrance.net