Accueil Actualités Contact Forum
 
 
 

 Résumés - Le Seigneur des Anneaux

Trois font de la compagnie


Quelque temps après son entretien avec Gandalf, Frodon annonça qu’il vendait Cul-de-Sac aux Sacquet de Besace, des parents proches de Bilbon. Il disait vouloir quitter Hobbitebourg pour s’installer dans le pays de Bouc et acheta même une maison au Creux-de-Crique. En vérité, ce déménagement n’était qu’une étape dans son départ en direction de Fondcombe.

Deux mois après cette annonce, en juin, Gandalf partit à nouveau en assurant à Frodon qu’il serait de retour avant son départ. Mais septembre arriva, et Frodon demeurait toujours sans nouvelles. Il décida alors de déménager sans lui, et partit à pied en direction de Creux-de-Crique, en compagnie de Sam et de Pippin. Merry et Fredegar voyagèrent quant à eux en charrette.
Juste avant de quitter Hobbitebourg, Frodon entendit Ham Gamegie l’Ancien parler avec quelqu’un lui demandant où il pourrait trouver Monsieur Sacquet. Inquiet, il s’en alla rapidement avec ses deux compagnons de route.

Au cours de leur deuxième jour de marche, ils entendirent soudain du bruit et se cachèrent juste à temps pour voir arriver un cheval noir, monté par un homme de grande taille. Il était enveloppé dans un grand manteau noir à capuchon, de telle sorte qu’on ne voyait pas son visage. A leur hauteur, il s’attarda, reniflant comme s’il cherchait quelque chose. Frodon eut l’impression que l’homme allait le découvrir, et éprouva subitement une envie irrésistible de mettre l’Anneau. Par chance, le mystérieux cavalier repartit juste au moment où il allait céder à cette puissante impulsion.
Ils en conclurent  que cet homme n’était autre que celui qui recherchait Monsieur Sacquet. Ils le recroisèrent le soir même, mais il s’enfuit précipitamment quand il entendit des Elfes arriver.
Il s’agissait de Hauts Elfes qui se rendaient aux Havres Gris afin d’embarquer vers les terres immortelles. Leur chef, Gildor Inglorien, interrogea les Hobbits sur la raison de leur voyage et sur leur destination.
 Les Hobbits parlèrent alors du Cavalier Noir, ce qui interpella vivement les Elfes. Gildor leur proposa même de passer la nuit avec eux. Après le repas, il s’entretint avec Frodon. Il ne lui révéla pas qui était exactement ce cavalier, mais lui apprit cependant qu’il n’était pas seul. Il  lui recommanda de les fuir, lui et les autres, et de ne jamais leur parler, car ils représentaient un danger mortel.


Retour Précédent    5/13    Suivant Suivant
parent Retour
TOP | © www.tolkienfrance.net