Accueil Actualités Contact Forum
 
 
 

 Résumés - Le Seigneur des Anneaux

A l’enseigne du Poney Fringant


Les Hobbits atteignirent le village de Bree, qui était le plus important du Pays de Bree, petite région habitée située non loin de la Comté. Ce pays comptait deux autres villages : Archet et Staddel. Les Hommes de Bree vivaient en autarcie mais se montraient bienveillants envers les autres peuples, quelle que soit leur race. D’ailleurs, maintes familles hobbites habitaient ce pays. Ils étaient néanmoins méfiants vis-à-vis  de ceux qu’ils appelaient les Rôdeurs, mystérieux errants des terres sauvages dotés d’une acuité exceptionnelle, et porteurs de nombreux récits fantastiques.

Le gardien de la porte se montra étonnamment soupçonneux envers nos quatre Hobbits, les laissant tout de même entrer. Ils arrivèrent ainsi à l’auberge, où ils firent la connaissance de Prosper Poiredebeurré, propriétaire des lieux, et de Nob, son serviteur hobbit. Prosper Poiredebeurré les mena à un petit salon afin qu’ils puissent se reposer et se restaurer, puis repartit à ses affaires. Après le repas, Frodon, Pippin et Sam se joignirent à la compagnie dans la salle commune, tandis que Merry sortit prendre l’air. Dans la salle se trouvaient des Nains, des Hommes, des Hobbits…l’assemblée était nombreuse, bruyante et amicale.

Frodon remarqua soudain un homme basané et étrange, assis près du mur, qui fumait la pipe tout en écoutant leur conversation. Il semblait avoir beaucoup voyagé. Frodon demanda à Prosper Poiredebeurré qui était cet homme, et celui-ci lui répondit que c’était un Rôdeur, surnommé Grands-Pas. Ce fut alors que l’étranger invita Frodon à se joindre à lui. Il lui recommanda de veiller à ce que ses amis n’en révèlent pas trop sous l’effet de la bière. En effet,  Pippin était en train de raconter la disparition mystérieuse de Bilbon durant sa fête d’anniversaire, ce qui inquiéta grandement Frodon, car cette histoire apparemment anodine était susceptible d’éveiller la curiosité d’une oreille avertie. Il décida donc de détourner l’attention, et s’élança sur une table, sur laquelle il se mit à chanter une chanson de Bilbon. Il fut bissé, et recommença, mais il y mit trop d’entrain, si bien qu’il tomba de la table. Dans sa chute, l’Anneau vola et passa à son doigt, et il disparut, au grand émoi de l’assemblée. A ce moment, un homme de Bree à l’air louche et un homme du sud sortirent ensemble discrètement.

Frodon réapparut enfin aux côtés de Grands-Pas, qui désirait désormais s’entretenir avec lui. Puis il retourna vers l’assemblée, mais n’en reçut que des regards méfiants, et Prosper Poiredebeurré, après l’avoir engagé à davantage de prudence, lui apprit qu’il lui transmettrait le lendemain une information dont il venait tout juste de se souvenir.


Retour Précédent    11/13    Suivant Suivant
parent Retour
TOP | © www.tolkienfrance.net