Accueil Actualités Contact Forum
 
 
 

 Résumés - Contes et Légendes Inachevés
Contes et Légendes Inachevés

Deuxième Age


   Les Contes et Légendes Inachevés (CLI) sont de courts textes de JRR Tolkien réunis sous ce titre par son fils Christopher après sa mort. Ce sont des compléments d'information sur ses textes les plus importants que sont le Silmarillion ou le Seigneur des Anneaux, jouant un peu le même rôle que les appendices de ce dernier. A chaque partie correspond un âge du monde, et la dernière partie, inclue dans le troisième livre, parle plus généralement de problèmes concernant plusieurs âges du monde.
Le deuxième âge


   Les textes du deuxième âge des CLI relatent les évènements qui ont conduits à l' Akallabêth, la submersion de Númenor, depuis l'arrivée d'Elros le demi-elfe sur cette île.

I. Description de l'île de Númenor

   Ce texte purement descriptif permet de mieux comprendre le configuration de l'île. J'ai essayé de faire ressortir les points les plus importants, mais il ne s'agit pas d'un résumé.


Points principaux :

  L'île de Númenor, créée spécialement par les Valar pour accueillir les Edain, a une forme d'étoile à cinq branches. Son rivage ouest est tourné vers l'île toute proche de Tol Eressëa et la ville d'Eldalondë, dans la baie d'Eldanna, accueille de nombreuses frégates elfiques, et les arbres odorants y prospèrent. Au centre de l'île s'élève le mont Meneltarma et nul, hormis le roi trois fois l'an, ne prononce mot en ce lieu sacré. Ses racines abritent les tombeaux des nombreux rois de Númenor.
  Armenelos, la cité des rois, se trouve dans la région centrale du Mittalmar, proche cependant de la côte Est. Les cinq péninsules se nomment Forostar (Terres-du-Nord), Andustar (Terres-de-l'Ouest), Hyarnustar (Terres-du-Sud-Ouest), Hyarrostar (Terres-du-Sud-Est) et Orrostar (Terres-de-l'Est).


II. Aldarion et Erendis

   C'est le seul récit qui ait survécu à la submersion de Númenor, hormis bien sûr l' Akallabêth :

  Meneldur, fils de Tar-Elendil, se passionne pour les étoiles et sa femme, Almarian, est issue d'un père navigateur, Vëantur. Leur fils, Anardil, connu plus tard sous le nom de Tar-Aldarion, se tourne lui aussi vers la mer. En l'an 752 du Second Âge, Anardil embarque avec son grand-père à destination des Terre du Milieu sur le grand Númerrámar, Ailes de l'Ouest, pour un voyage de deux ans. Sur ces "nouvelles" terres, il se lie d'amitié avec Gil-galad et surtout avec Círdan le Charpentier.
Par la suite, il fait de nombreux voyage vers la Terre du Milieu, au grand courroux du roi, et crée la Guilde des Aventureux. Après son plus long voyage, qui dure 20 ans, le plus mouvementé aussi, puisque il ne reçoit pas la bénédiction du roi et des Valar avant son départ, Aldarion reste à Númenor et rencontre Erendis de la maison de Bëor. Remarquée par la reine, elle avait longtemps fait partie de la cour, mais désespérée de l'absence de l'Héritier, elle était rentrée dans son pays natal. Après de longues hésitations (car elle ne veut pas que son mari soit partagé entre son amour et celui de la mer, elle accepte finalement de se fiancer. Mais lorsque l'heure du mariage arrive, Aldarion est repris par le languir de la mer. Il repart donc, pour dix ans cette fois, car en Terre du Milieu, Sauron ravage les ports et attise la haine contre les númenoréens. A son retour, l'Héritier se marie enfin et deux ans plus tard, le couple a une fille, Ancalimë. Mais tout cela ne suffit pas à éloigner Aldarion des ports, et bientôt il construit un énorme navire, le Turuphanto, la Baleine des Mers, car le nombre d'habitants de Númenor ne cesse de croître et il cherche à étendre le royaume hors de l'île. Il s'en va lors du quatrième anniversaire d'Ancalimë, à la fureur d'Erendis. Il reviens cinq ans plus tard, mais est accueilli froidement, car il avait promis de ne partir que pour deux ans. Mais son retard est dû à une ombre qui s'élève à l'Est, dans les Terres du Milieu, et un message de Gil-galad alarme le roi, Tar-Meneldur, qui décide alors de laisser le sceptre à son fils, plus au courant des évènements que lui, suite à ses voyages.


III. La Lignée d'Elros : les Rois de Númenor

   Il s'agit d'une chronologie des rois de Númenor, sous forme de tables. On y apprend leurs dates de naissance et de mort, de renoncement au sceptre et la durée de leur règne. Là aussi, comme pour la description de l'île, j'ai essayé d'en faire ressortir les points principaux.


Points principaux :

   L'Histoire du royaume de Númenor commence en 32 SA, avec l'accession au trône d'Elros le demi-elfe, appelé ensuite Tar-Minyatur, dont la vie dura près de 500 ans. Pendant 2000 ans, 10 rois lui succèdent sans histoire. Mais ensuite, les rois deviennent orgueilleux et avides de richesses. L'Ombre envahit Númenor sous le règne de Tar-Atanamir le Grand, aux alentours de 2100. Parallèlement, les numenoréens vivent moins longtemps, tandis que leurs cœurs se détournent des Eldar et des Valar. Dès 2900, sous le règne de Ar-Adûnakhôr, le premier roi à être nommé en Adûnaic, les numenoréens renient la langue quenya, et les navires d'Eressëa n'accostent plus sur l'île. En 3200, Tar-Palantir essaie de renouer avec les traditions et les Elfes, mais sa tentative se solde par un échec. Car sa fille, Míriel, ne monte pas sur le trône, usurpé par Ar-Pharazôn, qu'elle a dû épouser de force.


IV. L'Histoire de Galadriel et de Celeborn, et d'Amroth, roi de Lórien

   L'histoire est très confuse. Tolkien n'a cessé de la modifier, et beaucoup de textes sont contradictoires. Néanmoins, certains textes plus importants que ceux présents dans le Seigneur de Anneaux ou le Silmarillion permettent de se faire une idées de ce qui s'est passé. Tous concernent d'une manière ou d'une autre Galadriel.
  1. A propos de Galadriel et de Celeborn

      Galadriel était la fille de Finarfin. A Doriath, elle rencontre Celeborn, frère de Thingol. Lors de la chute de Melkor, elle ne retourne pas dans l'Ouest mais viens en Eriador. Avec Celeborn, elle séjourne près du lac Nenuial. Ils y ont un fils, Amroth, aux environs de 700 SA, époque où elle perçoit une présence maléfique dans l'Est, et la famille s'établit en Eregion. Le commerce avec la Moria est florissant, et ils prennent aussi contact avec les Elfes de Lórinand (plus tard appelé Lórien). Vers 1200, Sauron corrompt les Elfes d'Eregion, et il comprend immédiatement que Galadriel sera son pire ennemi. Entre 1350 et 1400, Sauron réussit à déclencher une révolte, et Galadriel fuit au Lórinand avec Amroth et Celebrían en passant par Khazad-dûm, mais Celeborn, qui déteste les Nains, préfère rester en Eregion. Après la fabrication des Anneaux de Pouvoir vers 1500 SA, Sauron abandonne l'Eregion . Galadriel reçoit Nenya, l'Anneau Blanc, et les Elfes se révoltent cette fois contre Sauron, car ils ont senti qu'il a créé le Maître Anneau. Sauron déverse alors une armée sur l'Eriador en 1695 et saccage l'Eregion. Elrond, fuyant au nord, fonde Imladris (Rivendell), et Sauron est finalement repoussé grâce aux númenoréens. Galadriel, prise du languir de la mer, part pour vivre sur les côtes et se rend à Imladris, où se trouve Celeborn, accompagnée de Celebrían, dont Elrond s'éprend aussitôt.

  2. Amroth et Nimrodel

      Dans le texte précédent, Tolkien considérait Amroth comme fils de Galadriel Mais à l'époque où Tolkien écrivit le SdA, ce n'était pas le cas :

      Amroth, fils d'Amdír, roi de Lórien, était amoureux de Nimrodel. Elle accepte de se marier à condition qu'il lui trouve un pays où règne la paix. Lors de leur voyage vers le port de Dol Amroth, première étape vers le Royaume Bienheureux, ils se perdent. Amroth arrive au port, où un bateau est prêt à partir, mais ils attendent Nimrodel. Une nuit, une terrible tempête emporte le bateau, et Amroth se jette à la mer pour rejoindre la rive, mais personne le revit jamais. Quant à Nimrodel, de nombreuses légendes existent à propos de son sort. L'une d'elles raconte que, s'étant perdue dans les Montagnes Blanches, elle arriva près d'une rivière lui rappelant la Lórien où elle s'endormit si longtemps que lorsqu'elle arriva au port, le bateau était déjà parti.
    Après la mort d'Amroth en 1981 TA (en même temps que le désastre de la Moria), Galadriel revient en Lórien, accompagnée cette fois de Celeborn.

  3. L'Elessar

      Enerdhil, orfèvre à Gondolin, fabriqua l'Elessar, joyau dans lequel sont emprisonnés la lumière du soleil et la verdure du feuillage. Il apporte la guérison, mais Eärendil l'emporta lors de son dernier voyage, et il fut perdu. Cependant, il fut ramené par Olórin (Gandalf), puis Galadriel le remis plus tard à Aragorn, qui fut dès lors nommé Elessar, la Pierre Elfique. Dans un autre récit, il est reforgé par Celebrimbor.
Envoyé par Calimo.

Retour Précédent    2/4    Suivant Suivant
parent Retour
TOP | © www.tolkienfrance.net